Les principaux avantages d’une SASU

Lorsque vous créez une entreprise en France, il est recommandé de décider d’abord du type de structure commerciale que vous souhaitez adopter. De nombreux auto-entrepreneurs préfèrent mettre en place une société par actions simplifiée unipersonnelle. Variante de la Société par Actions simplifiées, mais avec un associé unique, ce type de structure d’entreprise a été introduit en 1994 afin d’encourager la création de petites et moyennes entreprises en France. La SASU est considérée comme l’une des structures d’entreprise les plus flexibles en France, car l’associé unique peut façonner l’entreprise en fonction de ses besoins.

Les avantages sasu par rapport à la gestion de la société

Contrairement à d’autres sociétés par actions, où un conseil d’administration est l’organe de gestion, la création de SASU en France ne nécessite qu’un président. Et comme il n’y a qu’un seul associé impliqué, il peut diriger lui-même sa société, ou il peut nommer une autre personne physique ou morale pour assurer la direction à sa place. Outre la nomination du dirigeant de l’entreprise, l’associé unique bénéficie d’avantage sasu et dispose aussi d’un large éventail de liberté sur de nombreuses décisions prises pour son entreprise, notamment sur les points suivants :
· l’augmentation ou la diminution du capital social ;
· la nomination d’un commissaire aux comptes ;
· l’association avec d’autres sociétés ;
· la validation des états financiers ;
· le partage des bénéfices ;
· la dissolution de l’entreprise.

Les avantages sasu par rapport aux apports au capital

Contrairement à la Société Anonyme, il est possible de créer une Société à Actions simplifiées Unipersonnelle sans contrainte de capital minimum, c’est-à-dire avec un capital social de seulement 1 €. La responsabilité de l’associé unique est réduite à cet apport. Si cela est légalement possible, ce n’est pas recommandé en pratique. En effet, le capital social est la garantie de base des créanciers, et s’il est trop bas, il risque de ne pas susciter beaucoup de confiance parmi les partenaires, en particulier la banque, qui demandera plus de garanties.
En ce qui concerne la contribution au capital, l’associé unique peut apporter trois types de contributions :

  • en espèces (somme d’argent) ;
  • en nature (bâtiment, licence) ;
  • en industrie (savoir-faire, compétence).

Les avantages sasu par rapport au régime fiscal

Pour déterminer la méthode d’imposition de l’actionnaire unique, la SASU a le choix entre l’impôt sur le revenu (IR) ou l’impôt sur les sociétés (IS). SASU soumise à l’impôt sur les sociétés — Si l’associé unique décide de percevoir des dividendes, la part attribuable à l’associé unique doit être communiquée dans sa déclaration de revenus dans la catégorie des revenus de capitaux mobiliers. Normalement, les dividendes reçus par l’actionnaire sont soumis au taux progressif de l’impôt sur le revenu après application d’un abattement de 40 % et d’une allocation annuelle. Toutefois, les actionnaires peuvent opter pour une retenue à la source forfaitaire correspondant à 19 % du montant des distributions. De plus, quel que soit le choix de l’actionnaire, les dividendes sont soumis à 12,3 % de prélèvements sociaux. SASU soumise à l’impôt sur le revenu – Les bénéfices de la SASU sont, dans ce cas, directement imposés sur le revenu de l’associé unique dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

  • aspirateur
  • plafond livret a
  • Piscine hors sol
  • Guillotine saucisson
  • Comparatif Ceinture électrostimulation
  • Comparatif Climatiseur mobile
  • Gestalt
  • stand up paddle gonflable